Hadson Archange Albert plus qu’un gagnant, un sauveur.

Hadson Archange Albert, communément appelé Had est né à Port-au-Prince. Il est l’aîné d’une famille de quatre enfants. Had est un passionné de lecture, de football, de musique et surtout de la vie. Il a intégré la Faculté des Sciences Humaines de l’Université d’Etat d’Haïti en 2009, où il a étudié la communication sociale et il a également un diplôme de théologie à l’Institut Biblique d’Haïti.

En 2014, Had a été le premier lauréat du concours annuel (catégorie texte) organisé par le Bureau du Secrétariat de l’Intégration des Personnes Handicapées. En 2015, il a été aussi l’un des lauréats à la plateforme Mondoblog, un concours de blogging réalisé par RFI.

Pigiste à Tipiti, Le National et Ayibopost. Hadson est motivé à participer dans tout ce qui, dans son domaine, vise le développement de la société. A travers son article qui s’intitule « Arris Desrosiers, le petit Poucet qui montre déjà la voie face à la dégradation de l’environnement », Hadson parle d’une entreprise qui existe depuis 2015 et formée par deux jeunes qui usinent des sachets d’eau en plastique en valise. Ce prix Jeune journaliste Francophone de l’OIF est une motivation pour continuer à travailler et devenir plus performant nous dit Hadson.

Hadson dit espérer apprendre beaucoup plus sur des termes qui pourraient favoriser le développement de la société comme l’environnement, l’émancipation des femmes, le rôle de l’Etat et de l’Université. Il souhaite les apprendre, les maîtriser et aider d’autres personnes à les comprendre également. Had espère être un journaliste qui jouera un rôle important dans le secteur médiatique haïtien qu’il juge être moribond