Pèch Konsyans de Zatrap

Chacun a le choix entre affectionner les œuvres de Zatrap et les aimer moins. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas, dit-on. Alors, il est tout à fait normal que l’unanimité soit difficile lorsqu’il s’agit d’apprécier les œuvres d’un groupe musical.

Les musiciens de Zatrap

Il est cependant un point sur lequel la discussion n’est pas nécessaire : Côté texte,  Zatrap ne fait jamais dans la dentelle.

Les compositions de Zatrap (Zafè Atis se Trezò Rap), portent toujours un message, nous invitent toujours à réfléchir.

En ce 9 juin, journée de l’enfant ayitien, un de leur texte mérite notre attention.

Avec un titre pas forcément évocateur du sujet traité, «Pèch Konsyans» invite à prendre en considération les enfants et, par la même occasion, l’avenir de notre nation.
Avec la voix de Pascal, le groupe nous dit :

«Nou paka pale de devlopman san edikasyon
E paka gen edikasyon san bon skolarizasyon
Aprann li ak ekri rete pi bon fòm ason
Poun entèpele lespri savan yo’k te pase avan
Nan tèt tyovi yo pou lavi yo pa pase avan»

Les malheurs que nous connaissons aujourd’hui ne sont en rien une fatalité. C’est bien les fruits de nos mauvaises semences que sont la négligence de nos jeunes et leur utilisation seulement pour défendre nos mesquins intérêts. Laissons la parole à Lemèb :

«Pouki moun ki konsène yo pa janm kwè nan laveni ?
Lè yon jèn ayisyen pati pou li ka sonje revini
Yo plis itilize jenès la pou sèvi kòm bouch tou
Men kijan’w ta vle jodi a poun pa manje gwo pous nou.»

Mais l’interpellation n’est pas seulement à l’endroit des ainés. Zatrap explique aussi aux jeunes que leur instruction est leur meilleur atout pour améliorer leur condition de vie. C’est Emanoox qui conseille :

«Desten w’ nan men w’ vizyon w’ dwe fini lekòl
Konsa menm lè tèt la piti la sous pou wouze kò l’»

Pèch konsyans bénéficie de la participation de Louvens et de Jean Bernard Thomas qui apporte sa touche bien reconnaissable au refrain :

«Mete men nan men n’ap kenbe fèm pou peyi’n ka vanse
Divizyon la èn k’ap met vyolans pou strikti’n pa chanje
Konnen timoun yo se yo’k espwa demen
Konsyans pou’n genyen si tout bon n’vle rive»

Jean Bernard Thomas

Zatrap part donc à la pêche aux consciences. Celles des élites, pour qu’un meilleur sort soit réservé aux jeunes. Celles des jeunes pour qu’ils mettent toutes les chances de réussites de leurs côtés.

Pour «Pèch konsyans» et leur souci de toujours véhiculer un message utile, je félicite les membres du groupe Zatrap et souhaite, pour le bien de notre patrie, que la pêche soit bonne.

Écouter Pèch konsyans:

Tilou Jean Paul,
https://tipiti.biz
Twitter (@TilouJeanPaul@Tipitibiz)

Auteur de l’article : Tilou