Haiti-Livres-Prix : Emmelie Prophète reçoit le Grand Prix Littéraire Caraïbe 2009

emmelieprophetephotocopy1Le grand prix littéraire Caraïbe de l’ADELF (Association des Écrivains de Langue Française) 2009 a été décerné ex aequo à Emmelie Prophète pour son roman Le testament des solitudes publié chez Mémoire d’encrier, et à Axel May pour Guyane française, l’or de la honte, paru aux éditions Calmann-Lévy.

Dans Le testament des solitudes, trois générations de femmes souffrent sans parole et sans témoin. Échouées dans l’errance et l’exil, elles se racontent au miroir d’un pays endeuillé. Parole de femmes pour qui l’espoir et le bonheur sont des terres inhabitées.

Considéré comme un moment décisif dans le roman haïtien au féminin, le roman Le testament des solitudes a été remarqué et salué par la critique comme un livre incontournable, d’une écriture forte, sensible et maîtrisée.

Née en 1971 à Port-au-Prince, Emmelie Prophète est journaliste, poète et romancière. Elle est en charge de la Direction nationale du livre au Ministère de la culture en Haïti. Le testament des solitudes est son premier roman. Le jury, composé de six membres, dont les écrivains Louis-Philippe Dalembert et Jean Métellus, et le professeur Jacques Chevrier, ont souhaité récompenser un ouvrage d’une grande facture littéraire.

Le Grand prix littéraire des Caraïbes, créé en 1964, a pour mission de développer, d’encourager les littératures d’expression française dans le monde et de découvrir de nouveaux talents. Le Prix sera remis officiellement à la lauréate au siège de l’Unesco à Paris, en mars 2010

Source : HPN

TipitiBiz Écrit par :