DMKV: Life’s a brunch of Fridays

Dimanche matin avec Kesnel Vertil

Il est curieux de voir certaines affinités entre le Portugais, (entre le Portugais brésilien spécifiquement) et notre Créole.

Des sons sont communs aux seules deux langues. “São” comme dans “São Paulo” se prononce comme “Sanw” en Créole comme dans l’expression “Pran sanw”.
Le mot “Bunda” signifie la même chose dans les deux langues.
L’expression ” Batar la puñeta” se traduit par l’expression créole qui lui est proche, se rapportant à cette activité si discrète que seul Dieu peut nous voir l’accomplir.

Le cri “Ewa Ewa” de notre chanson populaire se retrouve dans plus d’un air brésilien. La Samba est assez proche de nos rythmes locaux.

Le guitariste et chanteur Ralph Millet s’est sans doute rendu compte de ces similarités, et a sorti en 2010 un album de belles compositions en blending mode du Brésil et d’Haïti. J’ai retrouvé une note que je lui ai adressée à cette occasion, le 7 juillet 2010. Je la partage avec vous. “Juste une note d’appréciation du CD “Gad jan sa bèl”. Excellent travail ! Très beau mélange pittoresque de rythmes brésiliens saupoudrés de subtils rythmiques locaux. Bravo et bonne continuation !”

Sa réponse : “Merci beaucoup ! De tels commentaires m’encourageront à refaire l’expérience. Encore merci !”

Nous allons écouter “Life’s a brunch of Fridays”, avec entre autre la voix de Ralph Millet, légèrement enrouée comme celles de João Gilberto et de Antonio Carlos Jobim, dans cette musique épicée de Samba et de Compas.

KV

Photo de couverture: Profil Facebook de Ralph Millet

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *